Imprimer
 

A-B-C-D-E-F-G-H-I-J-K-L-M-N-O-P-Q-R-S-T-U-V-W-X-Y-Z

TAT :
Test d'aperception thématique. Test projectif de la personnalité dans lequel on présente 20 images ambiguës et le sujet doit raconter une histoire reliée à chaque image.

Test d'Aperception Thématique :
voir TAT

Test d'intelligence :
Test d'aptitudes générales conçu pour évaluer la capacité générale d'apprentissage d'un individu.

Les psychologues préfèrent utiliser l'expression "test d'aptitudes intellectuelles" car il n'existe pas de consensus sur la nature de l'intelligence.

Test de personnalité :
Expérience faisant intervenir une activité psychique ou psycho-motrice, destinée à permettre soit l'évaluation d'un trait statique de caractère (test analytique), soit l'appréciation de la personnalité globale (test syncrétique)

Test de Rorschach :
Test projectif de la personnalité dans lequel le sujet doit dire ce qu'il voit dans 10 taches d'encre. L'interprétation de ce test repose sur la théorie psychanalytique de la personnalité.

Test psychologiques :
Fiche de Yahoo Encyclopédie
Voir l'article

Thérapie comportementale :
Terme général qui regroupe plusieurs psychothérapies qui font appel aux théories de l'apprentissage et du conditionnement pour modifier des comportements indésirés. Par exemple, on y retrouve la désensibilisation systématique, le renforcement systématique et le modelage.

Thérapie comportementale cognitive :
Terme général qui regroupe plusieurs psychothérapies qui font appel aux théories de l'apprentissage et du conditionnement de même qu'aux processus de pensée et de raisonnement du client pour modifier des comportements indésirés. Par exemple, on peut utiliser une technique de désensibilisation systématique pour traiter une phobie tout en faisant prendre conscience au client de l'absence de danger réel qui est associé à l'objet phobique.

Thérapie familiale :
Fiche de Yahoo Encyclopédie
Voir l'article

Thérapie humaniste :
Terme général qui regroupe plusieurs psychothérapies qui font appel à la conception phénoménologique de la personnalité. Ces thérapies reposent sur l'idée que le client est le mieux placé pour trouver ses propres solutions à ses problèmes et que la tâche du psychothérapeute est d'être un facilitateur dans ce processus naturel du développement humain qui tend vers l'actualisation de soi.

Thérapie provocatrice :
Il s'agit de l'approche thérapeutique développée par l'américain Frank Farelly. Élève de Carl Rogers, il en a gardé la dimension du cœur et de l’approche centrée sur la personne mais en interagissant de manière totalement différente. Son accompagnement thérapeutique mèle provocation, tendresse, humour, dérision.

Les différentes techniques de la thérapie provocative sont :
• amplifier le problème jusqu’à la démesure
• proposer des solutions absurdes pour le résoudre
• dire tout haut ce que la personne pense tout bas
• trouver des avantages extravagants à conserver la situation telle qu’elle est
• accabler le monde entier, le rendant responsable du problème
• expliquer à la personne à quel point elle est limitée et ne pourra jamais trouver de solution.
Ces différentes interventions provocatives permettent au client de prendre du recul et de la
perspective par rapport à sa difficulté. Tout en souriant ou en riant, il développe sur un plan conscient et inconscient de nouvelles solutions.

Cela montre la distinction qu'il faut faire entre le résultat et le style de l'intervention souvent déroutante, parfois dérangeante.

Thérapie psychanalytique :
Psychothérapie basée sur la théorie psychanalytique de la personnalité élaborée par Freud et modifiée par plusieurs de ses disciples. Le but général est de faire prendre conscience au client de la manière dont les événements passés influencent sa personnalité actuelle.

Tic :
Mouvement involontaire, brusque, répété à intervalles variables et qui atteint un ou plusieurs groupes de muscles.

Timbre :
(terme d'Analyse Transactionnelle) Sentiment parasite qu'un individu a stocké dans l'intention de l'échanger plus tard contre un bénéfice négatif.

Training :
Entraînement dans le sens où un entraîneur entraîne un coureur, de nature sportive, technique ou professionnelle, s'apparentant à de la formation, de l'exercice, du perfectionnement.

Training Autogène :
Méthode de relaxation et de psychothérapie proposée par l'allemand JH Schultz qui apprend au sujet à se décontracter, se détendre, memebre après membre, par concentration, pour obtenir une détente.

Trait de personnalité :
Caractéristique de la personnalité qui s'étend sur un continuum. Le psychologue Cattell suggère qu'on peut définir la personnalité sur la base de 16 traits. Par exemple, un de ces traits de personnalité est l'autodiscipline. À un extrême se trouve des gens qui sont indisciplinés et impulsifs alors qu'à l'autre extrême du même trait, on retrouve des personnalités très contrôlées et obsessives.

Transaction :
(terme d'Analyse Transactionnelle) Unité de base du discours social: stimulus transactionnel plus réponse transactionnelle.

Transaction angulaire :
(terme d'Analyse Transactionnelle) Transaction cachée impliquant trois états du moi.

Transaction bloquante :
(terme d'Analyse Transactionnelle) Transaction dans laquelle on évite de soulever une question en manifestant son désaccord sur la définition même de cette question.

Transaction cachée :
(terme d'Analyse Transactionnelle) Transaction dans laquelle un message explicite et un message caché sont émis en même temps.

Transparence :
(en Dynamique de groupe)

Les membres d'un groupe qui ont l'impression que ce groupe ne les voit pas et agit comme s'ils n'existaient pas, peuvent se qualifier de "transparents" pour exprimer l'idée qu'ils se sentent oubliés, isolés, rejetés.

Traumatisme psychique :
Evénement subi par un sujet qui en ressent une très vive atteinte affective et émotionnelle, mettant en jeu son équilibre psychique et entraînant souvent une décompensation de type psychotique ou névrotique ou diverse somatisations.

Triangle dramatique :
(terme d'Analyse Transactionnelle) Diagramme qui illustre comment les gens adoptent à tour de rôle l'une des trois positions scénariques (Persécuteur, Sauveteur, Victime).
Voir l'article

Triangulation :
(terme de systémique) Système que forme l’enfant avec ses parents, cachant un conflit dans lequel l’enfant est pris.

Triple Bottom Line :
Selon ce concept lié au développement durable,"l'entreprise doit avoir trois lignes directrices : économique, environnementale et sociale.

Elle doit donc rechercher une triple performance au bénéfice des 3 P que sont People (les gens) Planet (la terre) Profit (l'argent).

La "Triple Bottom Line " a été développée par John Elkington, co-fondateur du premier cabinet de conseil britannique spécialisé dans les stratégies de développement durable."
définition de www.novethic.fr)

TRIZ (Méthode -) :
Méthode de créativité systématique
Voir l'article

Trouble affectif saisonnier :
Type de dépression qui a tendance à être influencé par l'ensoleillement et la période de l'année, survenant généralement l'automne et l'hiver.

Trouble bipolaire :
Trouble affectif caractérisé par un état de dépression entrecoupé d'épisodes de manie. Durant la phase maniaque, la personne se trouve dans un état d'euphorie. Elle est pleine d'énergie, de confiance en soi et elle fait des plans grandioses qui sont totalement irréalistes. Dans les cas extrêmes, on observe également de la confusion mentale et une activité motrice excessive.

Trouble cyclothymique :
Trouble de l'humeur à long terme qui présente des périodes récurrentes de dépression et d'hypomanie. Bien qu'il soit semblable au trouble bipolaire, les changements d'humeur ne sont pas aussi prononcés ou prolongés.

Type A (personnalité de...) :
Selon les cardiologues Friedman et Rosenman, il s'agit d'une structure de personnalité qui augmente beaucoup la probabilité de souffrir de problèmes cardio-vasculaires. La personnalité du type A est caractérisée par l'hostilité, l'agressivité, l'impatience, la difficulté à se détendre et l'imposition d'exigences extrêmement élevées pour soi-même. Le Type A s'oppose au type B.

Type B (personnalité de...) :
Selon les cardiologues Friedman et Rosenman, il s'agit d'une structure de personnalité qui rend peu probables les problèmes cardio-vasculaires. La personnalité du type B est caractérisée par un faible besoin d'accomplissement de soi, l'absence d'agressivité et de compétitivité et la tolérance à l'égard d'autrui. Le Type B s'oppose au type A.

Haut de page